Arrêtons de pointer du doigt les coupables !

/, Le {Cercle}, WAKE UP/Arrêtons de pointer du doigt les coupables !

Pointer du doigt les coupables

Quand nous nous sentons victime de notre patron, de notre emploi (ou de notre manque d’emploi), de la crise, de la politique, de notre conjoint, de notre famille, vous remarquerez que nous nous sommes bien souvent mis nous-mêmes dans cette position de victime dans nos conversations. Nous mettons souvent en effet beaucoup d’énergie à dire que ce n’est pas notre faute et que c’est la faute de l’autre si nous sommes dans cette galère ( la faute de notre conjoint, de nos enfants, de notre patron, de notre collègue, du Président, de l’administration, des fournisseurs de services etc…).

J’ai moi-même découvert que j’étais parvenue à développer un réel talent pour pointer du doigt les coupables de ma vie. En quelque sorte c’est plaisant d’être victime car si l’autre a tord alors j’ai forcément raison. Si l’autre est coupable alors c’est à lui de trouver une solution au problème, pas à moi. Mais au final ce qui est sous-jacent et ce qui est plus embêtant c’est que si je dis que c’est la faute de l’autre alors cela veut dire que moi, je ne peux rien faire !

C’est vrai que c’est souvent plus facile parfois d’être victime qu’acteur de sa vie mais quand je suis victime je décide de renoncer en fait à prendre ma vie en main. Et au final , c’est moi qui en subi les réelles conséquences. Vous ne pensez-pas ?

Quand je me positionne en victime dans mes conversations alors je fais le choix de donner mon pouvoir à celui ou celle qui est soit disant «  coupable ». Je le pointe du doigt mais en même temps je lui confie  mon destin. J’ai compris un jour que j’avais tout à fait le pouvoir de refuser cela et je n’ai aucun doute que vous pouvez en faire autant.

Dans nos conversations quand nous racontons ce qui nous arrive à nos amis, à nos proches, à nos collègues, nous avons besoin d’échanger et de partager nos difficultés et c’est vrai que l’amour et l’amitié c’est aussi fait de cela, de compassion et de soutien et tout cela c’est bon. Je ne dis pas ici que nous ne pouvons plus échanger et parler de nos soucis ou de nos souffrances, loin de moi cette idée mais nous avons le pouvoir de REFUSER de nous mettre dans la position de victime de qui que ce soit et de quoi que ce soit.

C’est une de mes plus grandes révélation de ma vie d’avoir pris conscience que je me mettais moi-même en position de victime dans mes conversations et que je pouvais finalement très facilement choisir de ne plus le faire. Quand je me mets dans la position de victime, en fait je donne le pouvoir aux autres. Je donne le pouvoir à celui que j’accuse de coupable et finalement je me mets moi-même dans une position où je décide que ce n’est pas ma faute, que moi je ne peux rien faire, que la solution à mon problème n’est pas entre mes mains.

C’est hallucinant je trouve de prendre conscience qu’on peut choisir de faire autrement !

En changeant ce qu’on dit dans nos conversations quand on parle de nos soucis, nous pouvons choisir de donner le pouvoir à notre coupable ou pas. Imaginez… si vous n’êtes plus victime, si les autres ne sont plus coupables alors tout est possible ! non ? On se met dans la situation victime car malgré tout c’est confortable même si on souffre, l’autre est coupable et c’est à lui de régler le problème et on a rien à y faire!

Quand on décide d’arrêter d’être victime  il va falloir  avancer sur le chemin de qui on veut être et prendre soin de sa source . Il faudra nourrir cet inconfort par le plaisir en apprenant à communiquer avec soi et avec l’autre  dans  une danse bienveillante !

Nous ne rendrons personne coupable de qui que ce soit et de quoi ce que soit. ATTENTION cela ne veut pas dire que nos allons tout accepter. C’est tout un art de mener notre vie et de faire des demandes aux autres sans pour autant les rendre coupable !!! Cela demande une grande souplesse et beaucoup de grâce. Vous n’y arriverez surement pas du 1er coup mais je suis vraiment curieuse de voir ce qui va se passer dans votre vie si vous y parveniez.

Notre responsabilité est de  devenir qui on est, c’est une situation remuante qui nous pousse en action car lorsqu’on  n’accuse plus les autres, on a plus le choix! Je ne suis victime de rien et de personne!

Arrêter de pointer du doigt les coupables! En vous  sevrant de cette habitude, demandez-vous à  quoi ressemblerait votre vie?

Love &  Respect,

Christine Lewicki  

Vous  désirez partager cet article dans votre Ezine/Blog/Site? Vous êtes les bienvenus en incluant le petit texte suivant:

 “Christine Lewicki, est une coach en entreprise certifiée, auteur du Bestseller “J’arrête de Râler!” publié en plusieurs langues, Conférencière et Facilitatrice de groupes MasterMind en France et aux Etats-unis. La passion de Christine est d’aider les gens ordinaires à puiser dans leur zone de génie  pour se créer des vies {extra}ordinaires, une action imparfaite à la fois.  Elle propose plusieurs programmes pour aider les entrepreneurs à affirmer leur expertise mais aussi pour tous ceux qui veulent entreprendre leur vie (sans pour autant avoir de business). Tous les mois, elle publie une newsletter et partage avec ses lecteurs, ses meilleurs conseils, outils et source d’inspiration. Pour vous abonner, visiter le site  ChristineLewicki.com.

Aucun commentaire

  1. mkdomfaillard 7 février 2015 à 22 h 14 min

    Reblogged this on masterkeydomfaillard.

Laisser un commentaire