Entre notre ego et notre peur

Entre notre ego et notre peurLors de mon tout récent challenge de 21 jours de méditation, j’ai pu observer mon ego et les conversations qu’il m’amenait à avoir avec la vie. J’ai pu prendre conscience que cette conversation ne m’intéressait pas car elle était trop remplie de jugements et de l’impression que je devais toujours « prouver des choses », à moi-même, aux autres, au monde ! La méditation nous permet au quotidien de transcender l’ego,  de toucher à la pureté de notre être, nous délester du poids de notre vécu, de l’image limitante ou “sur-enflée” que nous pouvons avoir de nous-mêmes.

Et notre peur d’ou vient-elle ? De quoi avons-nous peur ?

Le mot anglais pour peur est “fear”.

Il y a plusieurs jeux de mots sur les lettres du mot “FEAR”, celui que je préfère est “False Evidence Appearing Real” (réalité qui n’en n’est pas une).

En effet, lorsque nous nous préoccupons de ce que les autres pensent de nous, lorsque nous n’osons pas avancer dans notre vie par peur de nous planter,  nous avons tendance à créer des scénarios qui non seulement n’ont souvent rien à voir avec la réalité mais en plus nous empêchent “d’avancer” librement et de façon positive dans nos vies.

Et si nous choisissions de vivre sans peurs ? Ou plutôt de ne pas les laisser définir notre vie. De poser des actes à la hauteur de nos belles idées {malgré} nos peurs ?

Et si nous avancions dans nos vies en nous donnant la permission d’être tous les jours un peu plus nous-mêmes dans notre brillance et nos imperfections sans nous soucier des opinions (fausses ou réelles) que les autres peuvent avoir de nous ?

Bien entendu cela implique de “prendre le risque de faire des erreurs”.

Dans mon livre WAKE UP! je raconte que j’ai grandi avec une faible estime de moi-même, dans la peur de dire une bêtise ou d’être humiliée. J’y décris le parcours que j’ai fait pour surmonter la peur et quinze ans plus tard ouvrir mon premier blog qui est devenu le livre J’arrête de râler. Ecrire avec mon coeur sans me soucier de l’avis des autres est la fondation de mon succès.

Ceux d’entre vous qui me suivent depuis un moment savent que j’affectionne l’expression “Toute création commence par rien et tout début est imparfait”. Tant que nous ne parvenons pas à transcender nos imperfections et nos peurs nous ne pouvons pas créer.

Alors si nous cultivions au quotidien cet ego libéré, si nous avancions dans nos vies, même {et surtout} lorsque nous avons peur.

Si vous ressentez le besoin d’orientation et de soutien pour avancer sur ce chemin je vous propose de me retrouver pour la {Retraite} WAKE UP de 5 jours dans la vallée de Ojai en Californie.

Il y a une énergie transformatrice dans ce lieu due à l’exposition unique de ses montagnes riches en acides aminés et en souffre. Cette énergie se prête extraordinairement au travail en profondeur que je vous propose.

 

Aucun commentaire

  1. Marion Evrard 7 décembre 2015 à 13 h 05 min

    Bonjour Christine,

    Avez-vous vu que le pape François a sorti un CD qui s’appelle: « Pope François » « Wale Up » ! Je ne l’ai pas écouté, mais il est apparemment rempli de phrases et prières, enregistrées lors de ses nombreuses interventions publiques, sur un fond de musique allant de la pop au rock, en passant par les airs d’inspiration sud américaine, ou le chant grégorien.

    Je vous souhaite une belle continuation, merci pour tout ce que vous m’apportez Marion

Laisser un commentaire