La respiration, un outil crucial pour prendre soin de sa source !
images-4

Elle est la base de la vie, c’est elle qui rythme notre existence, qui nous permet tout simplement d’être, d’avancer.

Et pourtant, je dois bien avouer que pendant longtemps je l’ai malmenée, voire franchement négligée. Je me souviens très bien d’un atelier dans lequel je me suis retrouvée un peu par accident il y a environ 4 ans et où, bien que le formateur était passionné et expert sur son sujet, je me disais au fond de moi “C’est bien mignon tout cela mais c’est un peu frivole tout de même, ce n’est pas ça qui va me faire réussir dans la vie, ni me permettre d’atteindre mes objectifs”. Une des premières valeurs de mon éducation c’est l’action. C’est ancré au plus profond de moi-même.
Ce qui compte à mes yeux, c’est d’avancer, de dépoter, de se dépasser… (Vous souvenez-vous de l’article de ELLE qui disait que j’étais une obsédée de l’efficacité ?). Alors respirer… Finalement, même si je comprenais que c’était une nécessité, cela n’était pas encore suffisamment important pour mériter une place dans ma ‘to do’ liste déjà bien encombrée !

Et puis finalement, avec l’intensité de mes projets et les merveilleuses opportunités que je voulais cultiver, j’ai compris que si je voulais tenir le coup dans la durée, il fallait que j’apprenne à sérieusement me ressourcer.
C’est ainsi que j’ai découvert le yoga et que, semaine après semaine, j’ai mis en place une précieuse pratique qui me permet de régulièrement créer de l’espace dans mon quotidien, de me reconnecter avec moi-même. J’ai appris à me délecter dans la douceur de ma respiration.

Voici ce que j’ai appris.

Comment mieux respirer ?

Commencez par un exercice simple : respirez profondément, vraiment profondément en inspirant et expirant par les narines. Si vous êtes seul, quelques expirations par la bouche ont un effet rapide encore plus relaxant.

1- Assis ou allongé, placez vos mains sur votre ventre. Inspirez par le nez, laissez l’air entrer au plus profond de vos poumons, sentez votre ventre se gonfler tel un ballon puis, après quelques secondes de rétention, laissez l’air s’échapper par le nez ou la bouche longuement, en vidant vos poumons complètement, sans précipitation. Sentez votre ventre se dégonfler.

2- Cultivez ce rythme lent, laissez tout en vous se ralentir. Vous verrez que vos idées seront plus claires, que vous trouverez plus rapidement certaines réponses. Votre capacité de réflexion n’étant plus obnubilée par le besoin d’aller vite, elle ne s’épuise pas à accélérer pour rien.

3- Lorsque vous aurez ainsi pratiqué, observez petit à petit des rétentions de l’air un peu plus longues. Continuez à remplir pleinement vos poumons, à sentir votre ventre se gonfler et retenez l’air, laissez-lui le temps de vous nourrir totalement, inspirez encore un peu en gonflant votre poitrine, retenez l’air sans forcer, mâchoire décontractée, nourrissez-vous pleinement puis expirez complètement.

Vous rouvrirez en vous des passages, des cheminements pour l’énergie à laquelle la respiration superficielle (ou thoracique) ne vous permettait pas d’accéder.

Maintenant que vous avez appris à respirer profondément, efforcez-vous à effectuer quelques profondes respirations à n’importe quel moment de la journée, au cours de n’importe laquelle de vos activités et tout particulièrement lorsque vous vous trouvez confronté à des situations difficiles (les enfants se disputent, vous êtes coincé dans un embouteillage, vous venez d’apprendre une mauvaise nouvelle, vous vous apprêtez à avoir une conversation, une réunion ou une présentation importante etc…)
À ces moments critiques, prêtez attention à votre respiration, vous verrez que quelques profondes inspirations, quelques rétentions de l’air et de longues expirations vous apporteront énormément en matière de détente, de souplesse, de clarté d’esprit, et de concentration.

Bien respirer est un art dont la pratique est très abordable et dont les effets se font immédiatement sentir. Il vous suffit d’en être conscient !

Pratiquez aussi souvent que possible et vous découvrirez une souplesse, une force intérieure, une énergie que vous ne vous connaissiez peut-être pas.
Votre corps et votre esprit ont été si habitués à fonctionner avec de l’air peu nourrissant qu’ils vous étonneront lorsque vous leur offrirez enfin une vraie « nourriture”.

Voici une petite vidéo sympa dénichée sur le NET pour ceux qui veulent approfondir le sujet :
Respiration abdominale : apprenez à respirer avec le ventre