La {Délis}scipline !

Depuis quelques années, j’ai appris à transformer radicalement ma relation avec la discipline. Sans la discipline, rien de ce que j’ai réussi dans ma vie n’aurait pu être possible. Aujourd’hui, je la mets au coeur de mon quotidien car j’ai conscience que ne pas le faire me coûterait plus que l’effort de le faire !

Quand on pense à la discipline, on pense souvent à la notion de contrainte, de soumission à une autorité supérieure qui nous limiterait dans notre liberté.

Aujourd’hui je vous invite à envisager la discipline comme une porte d’accès à la liberté à laquelle vous aspirez. Oui, la discipline est une forme de soumission, mais une soumission à la meilleure version de nous-même, à cette part de nous qui sait ce qui est bon pour nous et qui ne doute pas un instant du potentiel qui nous habite.

En appliquant plus de discipline dans notre vie, en nous forçant à faire ce que nous n’avons pas toujours envie de faire, nous activons notre potentiel et accédons à notre épanouissement personnel et professionnel.

C’est pourquoi j’aime parler de “{Déli}scipline”, et non de discipline.

La “{Déli}scipline, c’est cette discipline qui nous permet d’accéder au délice de notre vie. Qu’il s’agisse de la discipline de faire du sport, d’écrire un livre, de préparer une présentation professionnelle, de méditer, d’arrêter de râler… cette discipline devient une source infinie de satisfactions et le principal facteur de notre épanouissement.

Récemment, j’ai décidé de faire vivre l’expérience de la {Déli}scipline du sport à mon groupe Facebook privé “J’ai le Power”. Pendant 21 jours, nous avons relevé ensemble le challenge de se bouger 21 minutes quotidiennement. Pendant 21 jours les participants ont adopté cette discipline !

Beaucoup ont relevé le défi car ils sentaient depuis un bout de temps qu’ils avaient besoin de (re)mettre l’activité physique au coeur de leur quotidien. Début Novembre est une période où le moral n’est pas toujours au beau fixe, d’où l’envie d’avoir plus d’énergie et les idées plus claires comme le dit Daphné.

D’autres avaient déjà vécu la puissance d’un challenge pour ancrer une nouvelle habitude bénéfique dans nos vies. Florence : “L association « Christine/sport » – pour avoir vécu Wake up et Rise up, j’étais déjà convaincue de l’ intérêt et du bénéfice que ce nouveau défi allait m’apporter !”

Ce défi leur a donné la stimulation nécessaire pour sortir de leur “train train quotidien”. Soazig nous dit “J’ai un travail sédentaire, et je m’y rends en voiture, et vu ce qu’on entend sur les effets négatifs de la sédentarité, ce challenge m’a donné envie de me booster pour ma santé !”

Valérie elle aussi aime bien ce concept de challenge sur 21 jours qu’elle avait déjà utilisé, notamment pour le challenge “J’arrête de râler”.

21 minutes pour se bouger, ça tombait à pic pour moi. Je trouvais que j’avais du mal à me bouger chaque jour, alors que ça faisait partie d’une réelle envie de ma part : envie de me sentir mieux dans mon corps et avec plus de pêche, plus de “power” comme dit Christine !”

Lorsque nous introduisons une nouvelle discipline au coeur de notre vie, nous avons souvent besoin de soutien pour continuer sur la durée. La page Facebook sur laquelle tout le monde peut poster ses ressources, ses difficultés, ses photos, ses victoires… s’est avérée être une aide précieuse.

Soazig en témoigne : “Le partage des autres participants sur la page Facebook m’a fait découvrir plein de choses extra : des applis de yoga, des vidéos avec des messages percutants, des applis sympas, bref tout un tas de petites choses qui peuvent aider à se mettre à bouger un peu tous les jours !”

Cédric nous dit, “Ce que j’ai le plus apprécié, c’est l’entraide, la bienveillance et le partage d’expérience de chaque membre du groupe. Ca me reboostait les jours de coups de mou.”

Marie aussi a ressenti cet effet d’émulation de groupe : “Le fait que nous pouvions poster un message et une photo chaque jour m’a motivée ainsi que de me savoir entourée et soutenue par tant de personnes le faisant en même temps !”

Pour Laetitia, les reprises le lundi étaient difficiles et le groupe l’a bien aidée à avoir le coup de booster nécessaire pour continuer.”

Un autre outil pour ancrer une nouvelle discipline est de se préparer un “cadre”.  Avoir notre cahier prêt sur la table de chevet pour écrire dès le matin, notre guitare sur le canapé pour nous souvenir de pratiquer… ou encore nos chaussures de tennis qui nous disent bonjour !

Sandrine raconte qu’elle a ainsi pu surmonter ce qu’elle appelle “la procrastination saupoudrée de perfectionnisme”. “Un jour, mon mari m’a demandé, “tu mets tes chaussures ce matin ?”, et à partir de ce moment j’ai eu l’idée de les enfiler au réveil pour ne les retirer qu’une fois que j’avais marché ! Comme çà, quoiqu’il se passe, je n’avais pas d’excuses vu que j’étais déjà chaussée.”

Au final, tous les participants ont su faire face à leurs résistances car les bienfaits physiques et psychiques de cette nouvelle discipline sont puissants et y résister leur coûtait plus cher que de s’y “soumettre”.

Ils racontent :

Pascal : Même si certaines fois le premier pas à franchir (pas de la porte) est difficile. YES que cela fait du bien après.”

Marie : Très rapidement, je me suis sentie mieux, plus vivante et capable de mieux gérer mes journées de travail et engagement familiaux.”

Valérie : “Le plus gros bénéfice a été de me remettre focus sur une envie dont j’avais envie depuis longtemps et que je n’arrivais pas honorer, et de me donner les moyens d’y arriver.”

Florence : […] Ça m’a rappelé la nécessité de pratiquer quotidiennement du sport pour ressentir le bien-être et la puissance sur mon corps/esprit ! Et surtout, que c’était possible dans ma vie que je pensais déjà trop remplie de m’accorder le temps de faire du sport. Comme l’appelle justement Christine : croyances limitantes, qui n’ont plus leur place à présent dans la vie !

Et tous, en dépit des obstacles ou de leur résistance initiale, ont décidé de continuer à faire de la place pour cette nouvelle discipline dans leur vie !

Daphné :En tant que maman qui travaille, je me suis vite rendue compte que si je voulais participer à ce challenge et m’y tenir, il fallait que je me lève plus tôt et que je fasse de l’exercice avant que tout le monde se lève. Et je vais continuer parce que 20 minutes au lever, ça donne la pêche !

Pour Laetitia : Ces 21 minutes sont devenues un rdv incontournable avec moi- même.”

Astrid a même entrainé toute sa famille dans cette nouvelle routine ! Chez nous ce nouveau challenge a généré de nouvelles habitudes de famille. Deux fois par semaine nous faisons un rituel matinal de 20min de renforcement musculaire en couple et le week-end nos fils nous rejoignent ! J’ai aussi pris l’habitude d’aller en vélo à mes rendez-vous ! Merci pour ce beau challenge ! Nb : c’est d ailleurs le premier dans lequel j’ai réussi à embarquer mon mari, et c est lui qui me tire maintenant !”

Enfin, certains participants, telle Brigitte, ont décidé d’adapter la {Déli}scipline à leurs circonstances pour tenir la route” : “Fierté de l’avoir fait même si j’ai adapté les règles de temps pour y arriver. J’ai vu que je pouvais toujours faire quelque chose même si c’était des mouvements ou de la marche pendant 10 minutes”.

Et vous, que pensez-vous de la discipline ?

Si vous deviez mettre plus de discipline dans VOTRE vie, au service de quoi la mettriez-vous ? Quelle forme de {Déli}scipline pourriez-vous introduire dans votre quotidien ? Qu’avez-vous besoin d’accomplir, de “devoir” faire pour rendre votre existence plus alignée et satisfaisante ?

Quelle que soit votre ambition, je vous invite à rejoindre mon groupe Facebook privé “J’ai le Power” et à l’utiliser pour être inspiré, soutenu et pour poser les actes nécessaires afin d’ancrer la {Déli}scipline dans votre vie !

By |2018-11-30T20:03:23+00:0030 novembre 2018|Categories: Challenges, Discipline, Programme WAKE UP|Tags: , , |Commentaires fermés sur La {Délis}scipline !