WAKE UP ! Une participante vous en parle

/, WAKE UP/WAKE UP ! Une participante vous en parle

WAKE UP!, l’effet brillant garanti

Article gracieusement écrit par Emmanuelle, participante de la session de novembre 2014 au centre de Blanville à Chartres 

* * *

Et non, WAKE UP! n’est pas le nom d’une nouvelle pub pour un produit révolutionnaire mais bien un séminaire consacré à l’intériorité de l’être. Je l’ai testé comme le menu d’un grand restaurant et me réjouis de partager cette dégustation pas comme les autres.

La troisième édition vient de s’achever et ma tête et mon âme ressentent encore les bienfaits de ces trois jours passés en immersion totale dans les propos d’une coach pas comme les autres.

WAKE-UP Chartres 1

L’ Entrée

Je ne suis pas une adepte forcenée des séminaires de développement personnel. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai d’ailleurs souvent porté un regard plutôt critique sur les rayons des librairies consacrés à cette catégorie qui devenait plus imposante chaque année. Pourquoi ce besoin narcissique de se regarder le nombril ?, me disait ma petite voix intérieure très peu enclin à l’introspection. La philosophie avait bien plus de grâce à mes yeux de française à l’éducation sérieuse. Jusqu’au jour où j’ai entendu le discours de cette coach habitée par sa vocation au point d’écrire un best-seller, basé sur une approche très pragmatique et prometteuse d’un bien-être tant mérité par chacun.

Pourtant mes résistances persistaient. Fallait-il vraiment partir de mon intériorité pour être en mesure de donner le meilleur de moi au monde ? J’en doutais jusqu’à la veille de Wake up.

J’arrivais un mercredi soir dans un endroit merveilleux, le centre de Blanville, à proximité de Chartres. En pleine campagne, au milieu de la forêt, j’avais rendez-vous avec l’inconnu. Un peu anxieuse à l’idée de rencontrer en vrai Christine Lewicki, les autres séminaristes et cette part de moi restée dans l’ombre, je tremblais intérieurement.

La plupart de ceux avec qui j’allais partager cette expérience étaient déjà là. Dès la porte de l’imposante bâtisse franchie, une chaleur bienfaisante m’envahit. Le feu de cheminée était allumé et les sourires étaient sur tous les visages, avides de faire connaissance.

Je me remémore avec délectation ce moment doux et prometteur, autour de la maîtresse de maison, Marine, une artiste longiligne,  visiblement heureuse de faire profiter de son antre à de nouvelles personnes.

J’allais partager cette première nuit et les deux suivantes avec Régine, professeur de danse, venue de son côté pour faire découvrir la discipline favorite de Christine, le Nia. J’aurais tout aussi bien pu dormir dans une chambre seule. Mais l’idée de découvrir un partage inhabituel me tentait bien. Après tout, qu’est-ce que je risquais ?

Dès cette première soirée, je sentais bien que les discussions, les attitudes et même les mots prononcés par les participants étaient différents de mon quotidien. Remplis d’espoir, positifs, avec la soif d’évoluer sur un chemin parfois semé d’embuches mais tournés vers l’Autre. Quelle surprise !  Et moi qui craignait tellement d’atterrir dans un lieu rempli d’égoïstes !

WAKE-UP CHARTRES26

Le plat de résistance

Loin de moi l’idée de décrire en détails le menu concocté par Christine et réfléchi dans les moindres détails. Ce sont des plats qui se dégustent le moment venu. Mais je retiendrai surtout les longues interventions d’une femme ordinaire devenue extraordinaire. Je me rappelle certains admirant son sourire rayonnant. Pour ma part, c’est son regard que je n’oublierai pas, cette profondeur d’âme qui jaillit à travers ce bleu azur que j’ai déjà pu voir chez certaines personnalités au charisme naturel.

Sans retenue ni fausse pudeur, elle n’a pas son pareil pour livrer toutes les galères par lesquelles elle est passée, se mettant ainsi dans la poche une assemblée qui peut facilement s’identifier. Française américanisée, c’est avec un franc parler moderne et innovant qu’elle captive le groupe avec un art oratoire certain.

Dans une France en crise, j’avoue que son discours frais et intelligent donne des ailes.

Agrémenté de beaucoup d’exemples et d’histoires personnelles, ses discours sont ponctués d’exercices pratiques basés sur des questions qui viennent débusquer la vérité au plus profond du participant, souvent bien cachée derrière des peurs et des strates de toutes sortes qui, avec le temps, égarent celui ou celle qui n’ plus accès à sa source.

Justement, en parlant de source, voilà bien un mot entendu régulièrement dans la bouche de Christine pendant ces trois jours. Car s’il y a bien une chose que j’ai retenue, c’est que tout prend corps à partir de la source de chacun. D’où l’importance d’en prendre soin quotidiennement pour permettre à ce qui a besoin d’émerger de remonter à la surface.

Le Nia est une des multiples façons de prendre soin de cette source, la marche dans la nature en est une autre, le silence également. Trois attitudes que nous avons explorées dès le réveil ou entre deux ateliers. Moments savoureux qui se vivent plus qu’ils ne s’expliquent.

WAKE-UP CHARTRES 10

Le dessert

Ce fut un véritable voyage intérieur aussi surprenant que nourrissant à bien des égards. La dernière journée, je n’aurais jamais imaginer pouvoir révéler ce que je n’avais jamais osé avouer, à des individus qui étaient de parfaits inconnus trois jours avant. Je suis témoin de ce que j’ai vu chez les autres et vécu en moi : une implication allant crescendo, une authenticité naissante personnelle et collective inédite, un partage de vérité simplement magique ramenant chacun à sa propre humanité.

Quand il a fallu quitter le groupe, j’avais l’impression de me séparer d’amis de longue date, partageant désormais avec eux un socle commun que personne ne pourrait nous enlever : une histoire, une condition humaine empreinte de ce désir si fort d’évoluer et de s’élever vers plus de joie et d’amour.

Voilà à mes yeux l’effet Wake up.  Il est fait d’un sentiment d’éveil à la vie, de reconnexion avec ma véritable identité, avec celle des autres. Et au final, ce qui émerge est le goût par dessus tout de donner cette vérité au monde. Pour ma part, je sais maintenant comment retrouver ma source. Et depuis que Christine nous a montré le chemin, je sais aussi quelle est ma mission de vie. Un cadeau inestimable.

Je vous souhaite de tout cœur de goûter à votre tour à toutes les saveurs, douces, épicées, parfumées de chacun de ces plats dignes d’un chef étoilé.

Emmanuelle Jappert

Information sur ce programme ICI: https://www.christinelewicki.com/wake-up

WAKE-UP CHARTRES 25

Laisser un commentaire