Et si, comme Catherine, vous osiez accoucher de votre projet ?

/, Programme WAKE UP, Sources d'inspiration/Et si, comme Catherine, vous osiez accoucher de votre projet ?

Quel plaisir de voir les participants de mes programmes prendre un bel envol avec leurs projets !

J’ai été interviewée aux côtés de Catherine Oberlé, fondatrice de l’Académie du Féminin, par le magazine Management en juin dernier.

Leadership au féminin… osez vous affirmer !

Catherine et moi durant la retraite WAKE UP de Rosario

Ma rencontre avec Catherine Oberlé

J’ai rencontré Catherine lorsqu’elle a participé à la {Retraite} WAKE UP de 2015 à Rosario en Belgique.
Elle accompagnait déjà les femmes mais voulait passer à la vitesse supérieure et contribuer plus largement au monde.

Pendant ce programme, elle a réalisé que quelque chose de plus grand l’appellait et qu’elle avait un rôle à jouer pour aider les femmes à oser la réussite !

Suite à nos séances, au sein de mon groupe de coaching en ligne le {Cercle} et en sessions privées, un format de plateforme qui rassemble les femmes autour de valeurs communes a émergé. Ce format lui permettait d’avoir un positionnement auquel elle adhérait pleinement. D’un coup, elle a su dépasser ses blocages et son projet est né.

Fin décembre 2017, j’assistais sur une péniche au coeur de Paris à l’inauguration de l’Académie du Féminin !

Je suis heureuse d’en être la marraine car je peux vraiment dire que je l’ai aidée à “accoucher” !

Notre Vision Commune

Catherine et moi partageons la conviction profonde que la connexion avec notre corps nous permet d’accéder à de plus grandes capacités cérébrales.

“Rompre avec des barrières mentales passerait donc par la danse, la méditation ou l’écoute de son périnée ?”

Oui ! Voici quelques extraits de notre interview :

Christine :

Lorsque les femmes trouvent ce que j’appelle un “flow” ou un “momentum” – un courant d’énergie qui les emporte – plus rien ne semble les arrêter. A l’inverse, une femme qui ne l’a pas trouvé pédale dans la semoule ! Elle doute, elle se juge, elle se sabote […] Pour beaucoup, danser, faire du yoga ou courir dans la forêt sont des activités à pratiquer seulement pendant les vacances […] J’ai cru longtemps que ce qui définissait la réussite se passait dans le cerveau. Mais non, Le patron, c’est le coeur, lorsque l’on prend des décisions, il faut les envisager par le filtre de la résonance en soi, puis du raisonnable […] Quand je propose le séminaire “Wake Up !” je prévois toujours de la danse. Le premier jour l’activité est obligatoire, puis elle devient facultative. C’est drôle, mais les plus réticents reviennent volontiers !

Catherine :

On passe notre temps à être conforme à ce que les autres attendent de nous. L’Académie du Féminin est une invitation à oser croire que ce que l’on porte en soi a de la valeur. Ça ne sert à rien de dire aux femmes : allez-y, vous pouvez “briser le plafond de verre”. Si elles ne sentent pas profondément qu’elles en sont capables, elles n’y arriveront pas. Il faut avoir acquis une bonne confiance en soi et une sécurité de base. Pour moi, un travail personnel est nécessaire pour se connecter à ces racines-là.

Catherine vient “d’accoucher” d’un premier livre, dont j’ai eu le grand plaisir d’écrire la préface.

Un livre puissant pour toutes les femmes qui veulent entreprendre leur vie !

Découvrez le parcours de Catherine et son Académie du Féminin en lisant l’article dans son intégralité ici, Catherine Oberlé aide les femmes à surmonter leurs peurs au boulot – Capital.fr

Et si, comme Catherine, vous ressentez le besoin de guidance pour oser vous affirmer (au Féminin comme au Masculin), retrouvez-moi pour un week-end de reconnexion et de transformations profondes lors du {Forum} WAKE UP, du 30 novembre au 2 décembre à Paris.
Inscrivez-vous dès aujourd’hui pour bénéficier de notre offre spéciale, 1 place achetée = 1 place offerte !

Je découvre le Forum WAKE UP !
By |2018-10-18T18:51:03+00:0018 octobre 2018|Categories: Confiance en Soi, Programme WAKE UP, Sources d'inspiration|Tags: , , |Commentaires fermés sur Et si, comme Catherine, vous osiez accoucher de votre projet ?