Alexandra avait un projet d’écriture.

Découvrez comment l’histoire de son héroïne s’est révélée à elle et en quoi sa participation au séminaire WAKE UP puis au groupe de coaching en ligne de Christine Lewicki lui ont donné le momentum nécessaire pour entreprendre et aboutir l’écriture de son livre.

Son livre “Chloé des loups” vient d’être publié aux éditions Robert Laffont !

Alexandra, peux-tu te présenter ?

Alexandra : Je suis sociologue et philosophe de formation. J’exerce le métier de coach. Je suis tombée dans le merveilleux monde du développement personnel il y a 20 ans, cette aventure m’a passionnée !

Quel a été ton processus pour l’écrire ?

 Alexandra : Braver mes peurs, encore et encore. Effacer mes doutes et mes jugements. Croire qu’être écrivain était à ma portée. Finalement, le plus dur n’a pas été d’écrire, mais de m’autoriser à écrire.

J’ai eu la bonne idée de sortir d’emblée de ma zone de confort en créant un comité de lecture dans lequel il y avait beaucoup de Wakup-iens ! (anciens participants d’un séminaire WAKE UP). Je leur ai soumis les 30 premières pages. Leurs encouragements m’ont beaucoup portée.

En quoi ta participation au programme WAKE UP t’a-t-elle aidé à devenir écrivain ?

Alexandra : Je me suis inscrite à ce programme dans l’objectif de ne pas lâcher mon projet. Je connaissais Christine pour avoir déjà participé à un atelier “J’arrête de râler sur mes enfants”. Je savais qu’elle avait ce talent incroyable de proposer un accompagnement à la fois conceptuel et pragmatique. Quand j’ai vu le slogan de Wake Up « poser des actes à la hauteur de ses ambitions », j’ai foncé !

Lors du séminaire, j’ai annoncé à tous que j’écrirai ce livre et ce moment a été très fort. Pour la première fois, j’osais dévoiler ce projet jusqu’alors très secret. D’ailleurs, je suis très émue de recevoir des messages des participants qui m’écrivent aujourd’hui pour me dire qu’ils se souviennent encore de ma déclaration …

J’ai appliqué tous les principes de Wake Up et ai respecté à la lettre le quatrième “Prendre soin de ma source”. J’en avais besoin pour commencer sans me mettre trop de pression. Depuis, je n’ai cessé de poser des actes. Les uns après les autres, jusqu’au moment magique de la remise du manuscrit final.

Comment vois-tu ton activité dans 5 ans ?

Alexandra : Dans 5 ans, j’espère avoir été beaucoup lue ! J’aurais écrit le tome 2 de Chloé des loups et fini un autre roman que j’ai laissé en sommeil pour l’instant.

J’animerai des conférences féministes sur la liberté d’être soi (mon sujet de prédilection), et j’aurai une équipe pour m’aider à produire les nombreux podcasts que j’ai en tête. J’en ai déjà réalisé un dédié au développement personnel, La petite chronique lumineuse, et je ne compte pas m’arrêter là ! 

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire ce livre ?

Alexandra :  Alors que je venais tout juste de penser qu’écrire serait une belle idée d’épanouissement pour moi, j’ai eu un flash. Une nuit, alors que j’étais en vacances, a surgi en moi l’histoire de Chloé. J’avais déjà beaucoup d’informations : son prénom, son âge, l’univers fantastique dans lequel elle évoluait et ses relations difficiles avec un père qui tentait de lui imposer ses démons.  

Ensuite, j’ai vu le potentiel initiatique du cheminement de cette héroïne.

Enfin, j’ai compris que ce projet pouvait être l’opportunité pour moi d’aider les ados et les jeunes, en y ajoutant des connaissances de philo et de développement personnel. Personne n’avait encore écrit de roman de développement personnel pour ce lectorat – ce que je trouvais complètement dingue, vu les innombrables livres pour adultes sur le sujet.

Alors, j’ai décidé d’écrire le premier !

Il me paraissait important que ce soit une belle histoire afin d’embarquer dans la lecture ce public déjà submergé de choses à lire pour ses études. Mais je voulais aussi que le lecteur puisse en tirer des leçons pour lui-même. D’où l’idée d’insérer dans le fil du récit les pages du carnet intime de l’héroïne, qui décodent ce qu’elle a appris, du point de vue d’une jeune fille de 17 ans, avec ses mots, ses problèmes et ses solutions.

Ainsi s’est dessinée sous ma plume la vie de Chloé, une jeune fille lumineuse qui évolue dans un environnement social très sombre. Elle cherche en elle et autour d’elle des ressources pour s’inventer un destin qui lui ressemble.

Pourquoi as-tu ensuite choisi de participer au programme de coaching en ligne le Cercle ?

Alexandra : Ce projet d’écriture est arrivé dans ma vie en même temps qu’un projet d’expatriation. Je savais qu’il me serait difficile de tenir mes engagements en même temps qu’installer une famille à l’étranger (mes jumeaux avaient 5 ans) et préserver mon activité professionnelle en France. J’ai donc choisi d’investir pour être soutenue. Je n’ai d’ailleurs pas hésité à renouveler mon adhésion pour une année de plus.

Le Cercle m’a permis de rester mobilisée sur mon objectif, car Christine ne vous laisse pas « au fond de la classe, près du radiateur » (selon ses propos). Impossible d’échapper à son regard vigilant et, de fait, de procrastiner !

Le Cercle a été pour moi un cocon bienveillant, qui m’a permis d’affronter mes peurs et surtout de comprendre qu’elles n’étaient pas différentes de celles des autres participantes. Dans cet espace privilégié, on apprend chaque minute et pas seulement lorsque vient notre temps de parole avec Christine !

VIVEZ LE PROGRAMME WAKE UP !

Vous aussi, apprenez comment oser prendre votre place, cultiver votre audace et ne plus vous limiter !

Réservez votre place pour le prochain {forum} WAKE UP* qui se déroulera à Angers (à seulement 1h30 de Paris en TGV), ce vendredi 15 novembre 2019, 18h jusqu’à dimanche 17 novembre 2019, 16h.

*Réservez les toutes dernières places, et profitez de notre offre “1 PLACE ACHETÉE = 1 PLACE OFFERTE”. Invitez votre ami, conjoint, collègue ou membre de votre famille à se joindre à vous !

Je profite de l’offre spéciale et réserve les dernières places !