Comment vivre un “retour aux sources”

//Comment vivre un “retour aux sources”

Longtemps, j’ai pensé que contempler la nature était de la “frivolité”. Aujourd’hui, j’ai compris qu’il était au contraire essentiel que j’en fasse une priorité dans ma vie pour retourner aux sources, retourner à ma source.

Retourner aux sources, c’est pour moi se reconnecter avec notre identité humaine la plus pure, à la personne que nous étions avant que les expériences de la vie ne viennent modifier, chambouler, altérer cette version authentique de nous-même.

Dans la nature, je puise une grande inspiration et je me sens connectée à la vie, à ma vie. J’ai la chance de vivre à Los Angeles où je peux profiter de l’océan Pacifique ou de chemins de randonnée presque toute l’année. La nature, par sa beauté, a cette capacité formidable de m’apporter du calme, de me faire oublier mes soucis et de me recentrer sur ce qui est important. La nature a cette capacité unique de donner sans rien prendre. Elle me donne de la douceur, elle me donne de l’inspiration. Je vois des possibles apparaître. Mon coeur s’ouvre, des idées émergent et je n’hésite plus car je sais alors intuitivement le chemin que je dois suivre.

Et c’est parce que la nature me fait tant de bien que j’ai décidé de prendre rendez-vous avec elle régulièrement.

La nature n’est pas quelque chose de distinct de notre part.

Ainsi quand nous disons que nous avons perdu notre connexion

à la nature, nous avons perdu notre connexion à nous-mêmes.

Andy Goldsworthy

Lorsque j’ai découvert le magnifique site du Hameau de l’étoile, à Saint-Martin-des-Londres, un petit village médiéval du Languedoc perché sur les hauteurs de Montpellier, j’ai tout de suite su que j’y avais trouvé l’endroit idéal pour animer mes retraites WAKE UP. Les participants s’y sentent bercés par une énergie puissante et régénératrice.

Cette énergie, cette force vibratoire leur permet de se délester de leurs soucis quotidiens et de leurs croyances limitantes. Elle leur permet une reconnexion primitive avec leur élan, leur motivation, avec ce qui les faisait vibrer enfant. Elle leur permet de découvrir ou de faire resurgir ce à quoi ils sont appelés dans leur vie.

Grâce à la beauté environnante, à la possibilité de dormir en cabanons ou tentes nomades, proches des étoiles, ils parviennent à reconnecter avec la beauté et la valeur des désirs qu’ils portent en eux !

Si vous aspirez à vivre cette expérience, posez-vous ces 3 questions :

1. Lorsque vous êtes dans la nature, au calme comme dans un cocon, à contempler les feuilles qui bruissent et les oiseaux qui chantent, qu’est-ce que cela fait naître en vous ?

2. Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous avez ressenti une connexion délicieuse et profonde entre votre corps, votre esprit et votre âme ?

3. Vous souvenez-vous avoir vu des possibles, de nouveaux horizons à explorer pour rendre votre quotidien plus enrichissant ?

La connexion avec la nature est au coeur de la Retraite WAKE UP !

Entre les ateliers de réflexion personnelle et de mouvement, nous proposons des marches en silence, un parcours dans un labyrinthe de méditation, des temps de relaxation au bord de la piscine… et nous prenons tous nos repas sur la terrasse qui la surplombe.

Rejoignez-nous pour la prochaine {Retraite} WAKE UP, du 28 juin au 1er juillet 2018. Nous travaillerons en petit groupe. Les places sont limitées à 20 participants, les inscriptions s’accélèrent, alors n’attendez plus pour vous faire ce cadeau.

Love & respect,

Christine Lewicki

Sophie, participante de la retraite WAKE UP de 2015, est l’une des personnes pour lesquelles  ce retour aux sources a permis la réalisation de son projet. Son rêve était d’ouvrir un gîte et de partager un havre de paix dans le Gers avec des personnes qui ont besoin de se ressourcer. Elle a appris comment dépasser ses peurs et ses croyances limitantes, comment poser des actes concrets et… elle a réalisé son rêve ! Découvrez son parcours dans cet article-témoignage .

By |2018-05-08T10:29:22+00:004 mai 2018|Categories: Programme WAKE UP|Commentaires fermés sur Comment vivre un “retour aux sources”